Peut-être juges-tu que tu n’a rien vécu d’exceptionnel. Or, quelle que soit ta vie, ton témoignage vaut d’être préservé.Ne pense pas qu’une vie, parce que l’extraordinaire semble ne pas l’avoir touchée, doive être tue.Ton témoignage, comme n’importe lequel, est unique. Il faudrait que chaque homme puisse  laisser sa trace.Parle donc aux tiens. Raconte-leur ce que fut ton passé, comment tu as vécu ces années avant qu’ils      soient autour de toi. Fais-leur découvrir, grâce à ton récit,les générations antérieures. On remonte si vite dans le temps, on atteint si rapidement des époques que l’on croit reculées. Tisse par ton témoignage, des liens entre le passé et le présent. Je t’ai dit l’importance des racines : à toi de les faire découvrir. Apprends ce que furent les coutumes des tiens, avant. Il faut que les générations entre elles communiquent. Et cela dépendra de ton témoignage, de la volonté que tu as d’expliquer

 

Martin Gray

 

Découverte des tout premiers pas de  notre association

 

Nous sommes en 1967, à l’hôtel  Métropole à Mons. Se trouvent là une cinquantaine de personnes :  des éleveurs, des propriétaires, des sympathisants du trot qui,  tous, résident dans la province de Hainaut.

Ce soir, c’est leur assemblée  constitutive. Cette première séance est ouverte sous la présidence  de Monsieur Gaby DEWULF. Après des souhaits de bienvenue, il  développe dans son exposé la genèse de ce nouveau groupement.  D’emblée, il rend hommage à Messieurs Raymond AUPAIX, et Robert  DEVLIEGER, qui, les premiers, ont eu l’idée de cette association.

Mr Dewulf, sans hésiter, leur a  emboîté le pas : il trouve en effet cette idée judicieuse et  rappelle qu’une association identique existe déjà en Flandre  Occidentale. Notre premier président fait alors état des avantages  qu’apporterait un tel groupement à ses membres. De plus, il  affirme qu’elle pourrait être une force qui va au devant des  innombrables desideratas que les éleveurs et propriétaires de  chevaux trotteurs sont en droit d’émettre.

C’est Mr Jules VERCAEMPST qui propose  des statuts pour cette nouvelle association. Les différents articles  fixant la constitution et les buts poursuivis par cette société  sont longuement commentés et donnent lieu à plusieurs échanges de  vue avant de faire l’unanimité. Voilà donc constituée  l’Association provinciale du Hainaut pour la Promotion de l’Elevage  national du Trotteur.

 

Les membres fondateurs

 

A la lecture des premiers statuts, nous  découvrons les membres fondateurs. 

Messieurs Raymond Aupaix de Bonsecours,  Dr Albert Bonte de Pecq, Gilbert Colonval de Nalinnes, Dr François  Délépine de Quevaucamps, Robert Devlieger de Bernissart, Charles  Decocq de Roselies, Gabriel Dewulf de Jemappes, Gilbert Dewulf  d’Anseroeuil, A. Dumont de Chassart de Saint Amand, Guy Lenoir de  Herquegies, Dr Christian Langhendries de Fontaine l’Evêque, Paul  Meynen de Bray, Herman Veen de Graty, Jacques Vandevoorde de  Thuilies, et Jules Vercaempst de Tournai.

 

Activités de l’association

 

L’article 2 stipule :  « L’association a pour objet toutes activités se  rapportant à l’encouragement et au développement de l’élevage  du trotteur. Elle constituera un nouvel élément de richesse  nationale à l’exemple de certains pays voisins et conjointement  elle contribuera à l’extension des loisirs équestres et du sport  hippique. A cette fin, l’association effectuera des démarches  auprès des instances officielles et publiques pour l’obtention de  subsides visant à organiser des concours et des compétitions, à  accorder de primes, à intervenir dans le prix des saillies. Elle  mettra à l’étude toutes les questions qui concernent l’élevage  du trotteur et publiera à cet effet un bulletin d’information ».

Cet article est donc toujours  d’actualité.

Le premier conseil d’administration  se mettra au travail et fera preuve de dynamisme. Des décès, des  démissions, un âge avancé, les aléas de la vie … feront que  cette équipe subira bien sûr des changements au cours des années.

 

Relance de la nouvelle équipe en  1982.

 

En 1982, suite aux élections du 12  février, le nouveau bureau fut constitué de la façon suivante :  Mr Raymond Aupaix président, Mr Robert Devlieger vice-président, Mr  Pierre Ballant secrétaire, Mr Marcel Journé trésorier. Les autres  membres étaient Messieurs Albert Bonte, Arthur Pierreux, Paul  Meynen, Gabriel Dewulf, Jules Lambert, Camille Devillers, Jacques  Vandevoorde, Pierre Langhendries, Edgard Mayeur, Léon Gilot, Fernand  Foubert.

Cette nouvelle équipe décide  d’étendre son acvtion à toute la partie francophone du pays. Une  nouvelle dénomination est choisie : « Association du  Cheval Trotteur ».

En 1986, Mr Edgard Mayeur assume la  présidence suite à la démission de Mr Aupaix vieillissant et ce  jusqu’en 1993, année de son décès. Depuis cette date, c’est Mr  Pierre Ballant qui lui succède.

 

L’ACT et l’hippodrome wallon

 

Octobre 1997 : inauguration du centre hippique du Bois-Brûlé à Mons-Ghlin, futur hippodrome.

Le dossier de l’hippodrome wallon fut particulièrement  défendu au fil du temps par l’association. Impossible de résumer  ici toute l’historique de nos démarches. Plusieurs sites furent  pressentis durant ces années. Après bien des déboires et de  multiples péripéties, le site du Bois Brûlé à Mons-Ghlin se  concrétisa grâce à la volonté commune de toutes les forces vives  du monde hippique wallon, aidée et soutenue par le monde politique  tant communal, que provincial, régional, et européen.

Et en octobre 1997, lors de  l’inauguration du site de Ghlin, l’association fut  particulièrement heureuse et fière de célébrer cet événement  mémorable.

 

Une association qui se veut être un  relais entre la base et les institutions compétentes.

 

Depuis 1982, l’ACT a proposé et  défendu de nombreux dossiers : entrée gratuite pour les lads,  licence gratuite pour les apprentis, considération du chrono pour le  cheval classé  sixième, intervention lors de la modification  des tests de qualifications, 1987 déjà, une proposition quant à la  tenue obligatoire d’un carnet sanitaire et de vaccination,  suggestion d’organiser des tests avant les courses, intervention à  la Province pour la suppression de la taxe provinciale pour les  chevaux, de nombreuses aides aux propriétaires et éleveurs  affiliés, opérations d’encouragement aux jeunes, tombolas,  etc …

Depuis 1997, reprise de la publication  d’un bulletin d’information abandonnée depuis des années …

Bref, se mettre au service de ses  membres, être à leur écoute, voilà les objectifs majeurs de  l’ACT.

Comme vous le constatez, l’ACT est  loin de n’être qu’une organisatrice de tombola annuelle. !

Inutile de vous dire que pour être  plus efficace encore, elle a besoin de votre cotisation : plus  nous serons nombreux, plus nous serons entendus.

 

Le Comité actuel


 Pierre Ballant

Président

 

Marc Dewulf

Vice-Président

 

Elisabeth Ballant

Secrétaire

 

Marc Glorieux

Trésorier

Copyright © 2010 Tqz informatique Tous repliques réservés - A propos de ce site
Newsletter

Pour vous désinscrire, cliquez ici.